Conclusion générale

Plusieurs éléments ont permis à la parfumerie de se développer, puis plus tard au parfum de se démocratiser. La cause principale est l'abaissement des coûts qui a été possible grâce à l'arrivée des produits de synthèse. Ce sont les progrès techniques dans la fabrication du parfum et les découvertes en chimie organique et analytique qui ont été les précurseurs du procédé de synthèse. D'autres éléments survenant par la suite entraînent une production plus importante, une invitation à l'achat et une commercialisation plus large du produit et facilitent cette démocratisation.

 

Durant ce T.P.E, nous avons démontré que les avancées techniques et scientifiques obtenues durant le tournant du XXe siècle a profondément modifié le monde de la parfumerie et a touché toutes les catégories sociales.

 

Aujourd'hui cette démocratisation continue avec l'arrivée récente de nouveaux magasins ouverts à tous et à toutes comme Sephora, Marionnaud, Yves Saint-Laurent.

 

              Affiche publicitaire de la marque Sephora.

 

Cette démocratisation est tout de même relative car il est certain qu'un flacon provenant d'une très grande marque de luxe comme Chanel ou Guerlain est très coûteux et ne peut parfois être à la portée de tous. Toutefois, dès le XIXe siècle et ce jusqu'à de nos jours, ces personnes aux revenus modestes peuvent avoir recours à la contrefaçon pour pouvoir se procurer un parfum copié des grandes marques. L'instrument qui permet d'imiter ces produits de luxe est la chromatographie qui révèle au grand jour la composition des parfums les plus subtiles et complexes. Ces produits sont cependant d'une qualité nettement inférieure, et peuvent être nuisibles pour la santé des utilisateurs.

          Saisie de produits cosmétiques de contrefaçon.

              Parfums de contrefaçon à gauche, parfums

                            authentiques à droite.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site