Classification des odeurs

Les images sensorielles produites à la perception des odeurs ne peuvent être comparables d'un individu à l'autre. Pour les uns, certaines molécules odorantes présentent des grandes différences, tandis que d' autres les jugent tellement voisines qu'ils regroupent dans une même famille d'odeurs. C'est pourquoi aucune classification des odeurs ne peut être valable.

Pourtant les parfumeurs proposent une classification consensuelle.

 

Sept familles ou groupes d'odeurs sont, aujourd'hui, utilisées par les professionnels de la parfumerie.

Hespéridée: Famille botanique des citrus ( agrumes ): citron, orange, mandarine...

Des agrumes.

 

Florale: Odeurs dont le thème principal est une fleur ou un bouquet: rose, jasmin, violette...

Des violettes.

 

Fougère: Senteurs aux accords de notes boisées ou lavandées, à base de mousse de chêne, de bergamote, de coumarine, de géranium...

Mousse de chêne.

 


Chypre: Famille olfactive créée peu après le grand succès du parfum " Chypre " de François Coty, sorti en 1917. Elle regroupe des parfums à base de mousse de chêne...

"Chypre" de Coty.

 

Boisée: Odeurs de santal, de patchouli, de vétivier ou de cèdre...

Santal rouge.

 

Ambrée: Les parfums ambrés, appelés également orientaux, s'affirment par leurs notes douces, poudrées, vanillées ou animales.

"Ambre Sultan" de Serge Lutens.

 

Cuir: Toute odeur se rapprochant des caractéristiques de cette matière: bouleau, bois brûlé, fumée, tabac...

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site