A) Avantages de la synthèse

L'utilisation des molécules de synthèse représente un avantage majeur en parfumerie. Les parfumeurs ont rapidement compris l'intérêt des produits de synthèse et ils n'hésitent pas à utiliser ces molécules du progrès dans leurs créations.

 

Le principal avantage est que le coût de production d'une molécule odorante synthétique est beaucoup moins cher que l'extraction de la molécule naturelle. La synthèse permet également d'augmenter la production et la disponibilité des matières premières artificielles et ainsi de satisfaire la demande des entreprises ou consommateurs. Tout cela est rendu possible grâce à une reproduction au niveau industrielle. Notons également que certaines fleurs ne poussent qu'à une certaine période de l'année et doivent être traitées pendant plusieurs semaines avant de donner leur huile essentielle tandis que les molécules odorantes fabriquées en laboratoire sont disponibles à tout moment.

Un autre avantage apporté par ce procédé est la préservation des ressources naturelles, en effet, des millions de fleurs ou de plantes sont parfois nécessaires pour obtenir de l'essence.

La synthèse permet de reconstituer des odeurs naturelles qui ne peuvent être extraites chez certaines fleurs comme le muguet.

De plus, la synthèse permet de créer des molécules artificielles n'existant pas dans la nature. Par exemple, la molécule artificielle de la Calone est très prisée par les parfumeurs pour son odeur fraîche rappelant la mer.

Ces nouvelles gammes de senteurs révolutionnent la manière de composer un parfum. Les parfumeurs s'amusent à mélanger le naturel et le synthétique et créent des parfums aux odeurs complètement inédites.

 

Tous ces avantages vont bouleverser le monde de la parfumerie. La synthèse a pour conséquence directe la diffusion plus massive du parfum dans la société. Ce produit très coûteux et luxueux devient accessible au classes moyennes.

Les premières grandes fabriques synthétiques voient le jour à partir de la fin du XIXe siècle. Le chimiste Georges de Laire crée en 1878 la première grande fabrique destinée à la chimie des parfums. Le Grassois Louis Roure, lui, est convaincu de l'intérêt de la chimie organique, et crée, en 1902, à Argenteuil, une usine de produits de synthèse. Le chimiste Hubert Fraysse fonde en 1923 la société Syramore, spécialisée en produits de synthèse évoquant des notes animales.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site